Camille Comet est Docteur en Pharmacie et Aromathérapeute. Elle utilise les huiles essentielles artisanales et produits Boèmia lors de ses ateliers et consultations.

Elle interviendra régulièrement sur le site pour vous apporter son point de vue et ses secrets de Pharmacienne.

Dans cet article, elle explore les troubles du sommeil. Découvrez comment mieux dormir avec les huiles essentielles et les hydrolats.

Sommaire :

Dormir plus ou dormir mieux ? 

Comment utiliser les huiles essentielles pour retrouver son sommeil ?

Retrouver son sommeil avec les huiles essentielles : c’est scientifiquement prouvé !

Réveils nocturnes, et si c’était … le foie ? 

Dormir plus ou dormir mieux ?

Temps de sommeil

La plainte de mauvais sommeil est très fréquente dans la population adulte française et de la plupart des pays industrialisés. 

Près des deux tiers des sujets interrogés se plaignent d’au moins une nuit de mauvais sommeil au cours du dernier mois, d’un sommeil sensible aux variations de l’environnement, au stress du travail ou des événements familiaux ou de la vie courante.

Problèmes ressentis

Ces troubles sont essentiellement des difficultés d’endormissement, des réveils au cours de la nuit, un réveil trop précoce le matin ou une sensation de sommeil non récupérateur.

Comment dormir naturellement ?

L’intérêt d’un somnifère léger peut être discuté pour des insomnies transitoires, qui ne dépassent pas une quinzaine de jours. 

Au-delà, le principal risque est l’accoutumance. Les somnifères conventionnels de synthèse peuvent même aggraver la situation en diminuant la qualité de votre sommeil profond, en provoquant des somnolences, des dépendances… Ces risques ne sont pas connus de tous, et surtout pas assez pris au sérieux. 

Avant de tomber dans ce piège, il est possible de retrouver un sommeil naturel grâce aux huiles essentielles, aux hydrolats, et des mesures simples.

Puissants et réellement efficaces, les somnifères naturels ont l’avantage de ne pas causer de dépendance et de générer un sommeil réparateur.

Comment utiliser les huiles essentielles pour retrouver le sommeil ?

Mieux dormir avec les huiles essentielles, c’est possible !

Pour entrer dans le vif du sujet, je vous propose deux formules, à utiliser avec des huiles essentielles de qualité. Ces huiles essentielles doivent être utilisées après s’être assuré de l’absence de contre-indications.

Choisir des huiles essentielles d’excellente qualité est important pour la réussite du protocole. 

Choisissez donc vos huiles chez un producteur d’huiles essentielles comme Boèmia. Leur grande qualité sera un critère majeur pour la réussite thérapeutique.

Boèmia est une distillerie d’huiles essentielles artisanales. Les distillations se passent de façon artisanale, traditionnelle, douce et sans pression, en respectant les plantes et des temps de distillation précis par plantes pour avoir des extractions complètes et par là même des huiles essentielles de qualités complètes au niveau moléculaire.

Rituel détente et endormissement pour enfant (à partir de 2 ans)

L’essence de Mandarine a des propriétés relaxantes, calmantes et hypnotiques légères.

Diffuser de l’essence de Mandarine avec un nébuliseur, dans une chambre d’enfant, 15 minutes avant le coucher.

Je vous recommande également d’appliquer de l’hydrolat de fleur d’oranger sur les tempes et les poignets de votre enfant, en massant légèrement. Profitez de ce moment pour instaurer un moment de calme et d’échanges, un sas entre la journée et la nuit.

Rituel détente et endormissement pour adulte

Si les enfants bénéficient souvent d’un rituel agréable au coucher (histoire, câlin, doudou …), les adultes ont plutôt l’habitude de courir jusqu’à la dernière minute avant d’aller se coucher.

Mettre en place un moment de détente, pour se recentrer sur l’instant présent et se détendre, peut faciliter l’endormissement et améliorer la qualité du sommeil à venir.

HE de Camomille romaine 1 goutte 

HE de Petit grain bigaradier 1 goutte 

Déposer ces deux gouttes sur l’oreiller ou sur un mouchoir, et les inhaler profondément.

La camomille est peut-être la plante dont les vertus sur le sommeil sont les plus connues. Elle permet notamment de calmer l’agitation nerveuse qui impacte l’endormissement.

Le Petit grain bigarade peut être remplacé par de l’Orange, ou de la Lavande vraie, en fonction de la préférence personnelle.

Une astuce issue de ma propre expérience : faites attention aux huiles essentielles colorées, comme l’Orange et la Mandarine, qui peuvent laisser une tache si on les applique directement sur le linge du lit

Retrouver le sommeil avec les huiles essentielles : c’est scientifiquement prouvé !

Les huiles essentielles pour retrouver le sommeil à l’hôpital

Le sommeil est un besoin humain fondamental et donc un facteur déterminant de la préservation de la santé et de la récupération de maladies. La plupart des patients hospitalisés, en particulier les patients qui sont hospitalisés dans les unités de soins coronariens, présentent des troubles du sommeil. 

Les facteurs environnementaux tels que les bruits, la douleur liée aux interventions, l’inconfort, le stress psychologique d’avoir une maladie aiguë, et les complications de la maladie peuvent conduire les patients à risque à développer des troubles du sommeil. En unités de soins intensifs, les patients voient leur sommeil réduit de 30 à 40%.

Dans cet essai contrôlé randomisé, 60 patients ont été répartis de façon aléatoire en deux groupes (expérimental et de contrôle). 

Les patients du groupe témoin ont reçu des soins de routine. Dans le groupe expérimental, les patients ont reçu des soins de routine et 3 gouttes d’huile essentielle de Rose de Damas (Rosa damascena) sur un morceau de papier accroché à l’oreiller durant trois nuits. La qualité du sommeil a évalué en utilisant l’indice de la qualité du sommeil de Pittsburgh, qui concerne uniquement l’expérience du patient.

La présente étude a révélé que l’huile essentielle de Rose réduit
significativement le temps d’endormissement, les troubles du sommeil, et améliore significativement l’efficacité, la qualité subjective, et
la durée du sommeil. 

Il a également été observé une amélioration de la qualité de vie.

Cette étude repose sur l’évaluation subjective du patient, et ne compare pas l’huile essentielles à un placebo. En effet, l’olfaction jouant un rôle important dans ce protocole, il faudrait pouvoir comparer la substance testée à une substance témoin d’odeur plaisante mais dépourvue d’effets hypnotique.

Effect of Rosa damascene aromatherapy on sleep quality in cardiac patients: A randomized controlled trial. Ali Hajibagheri, Atye Babaii, Mohsen Adib-Hajbaghery, Ali Hajibagheri 1, Atye Babaii, Mohsen Adib-Hajbaghery, August 2014, Pages 159–163

L’huile essentielle de Lavande prouve son efficacité pour retrouver le sommeil

Une autre expérience a été menée en utilisant de l’eau distillée sur le groupe témoin, comparée à de l’huile essentielle de lavande. Une polysomnographie a été réalisée.

L’exposition à la lavande a augmenté le pourcentage de sommeil profond ou à ondes lentes (SWS) chez les hommes et les femmes. Tous les sujets ont rapporté une vigueur plus importante le matin, corroborant l’augmentation de sommeil profond réparateur. La lavande a également augmenté le sommeil de stade 2 (léger) et diminué le sommeil à mouvements oculaires rapides (REM) et le temps nécessaire pour se réveiller après le premier endormissement (réveil après la latence d’apparition du sommeil) chez les femmes.

Goel N, Kim H, Lao R. An olfactory stimulus modifiesnight time sleep in young men and women. Chronobiol Int2005;22:889—904.

Réveils nocturnes, et si c’était … le foie ?

Vous vous endormez « comme un bébé » mais vous vous réveillez toutes les nuits après quelques heures de sommeil. Il est alors fréquent de se réveiller sur les mêmes créneaux horaires, après quelques heures de sommeil.

La médecine chinoise soigne les organes selon leurs rythmes horaires et les saisons. Toutes les deux heures, l’énergie passe d’un organe à l’autre par la voie des méridiens. Un réveil nocturne répété dans cette tranche horaire (1h/3h) traduit le plus souvent un engorgement du foie. 

Plutôt que de recourir à des somnifères qui n’apporteraient qu’une réponse symptomatique, ces insomnies vous indiquent qu’il est temps de donner un coup de pouce à votre foie.

Cette réponse peut-être là aussi … des huiles essentielles ou des hydrolats !

Dans un premier temps, pour agir vite et fort face à un foie engorgé qui se manifeste par des symptômes tels que les réveils nocturnes, rien de mieux que les huiles essentielles.

Elles seront rapidement efficaces, et adaptée à une prise en charge courte. On pense aux huiles essentielles de Citron, de Romarin à verbénone, de Thym à thujanol

Pour une prise en charge à plus long terme, les hydrolats seront vos alliés.

Conclusion

L’insomnie n’est pas sans danger : elle a des conséquences néfastes à court et à long termes. Le sommeil est primordial pour la santé. Les experts recommandent d’ailleurs de dormir entre 7 et 9 heures par nuit, selon l’âge et les besoins de chaque personne. Il faut donc traiter les insomnies et les troubles du sommeil.

L’utilisation d’huiles essentielles pour traiter les troubles du sommeil, associée à des thérapies complémentaires de relaxation est une alternative intéressante pour réduire la consommation de médicaments hypnotiques et les effets secondaires qui en découlent. 

Les effets des huiles essentielles sur le sommeil sont scientifiquement prouvés par plusieurs études. C’est une approche naturelle mais néanmoins puissante.

Préparer sa nuit de sommeil se fait aussi en journée. La gestion du stress et des émotions fera l’objet d’un prochain article. (lien à venir …)

A bientôt et bonnes nuits !

Article réalisé par Camille Comet, docteur en Pharmacie

Back to list